Les bestioles en voyage

J’avais envie de parler d’un sujet qui nous préoccupe souvent, nous les femmes lorsqu’on voyage seule. La peur des bébites, des bestioles, des insectes… Appelez-les comme vous voulez ! Donc, voici des anecdotes d’araignées, de coquerelles, de scorpions et d’autres bestioles qui peuplent les pays lointains et tropicaux… que j’ai vécue et que je me plais à dire… auxquelles j’ai surtout survécu !

Avallenas – Costa Rica

Je suis partie en sac à dos pour 1 mois au Costa Rica, l’un de mes premiers voyages du genre et ma copine new-yorkaise Megan m’accompagne pour 2 semaines. Nous louons un bungalow dans la jungle près de Playa Avallenas. Un soir, Megan sort de la salle de bain en panique, elle ferme la porte et bouche le dessous de la porte avec une serviette. Je lui demande ce qui se passe. Elle me dit qu’elle condamne la salle de bain car il y a une grosse araignée. Je lui dis que c’est impossible, que je fais pipi à toutes les nuits, tout comme elle. Elle me dit que nous allons maintenant les faire dehors. Je lui rappelle que dehors, dans la jungle, la nuit, il y a des tarentules, des serpents venimeux, des scorpions et plus… Elle devient livide. Je lui dis que je m’occupe de l’araignée. J’avais acheté en début de ce voyage, une chaise hamac et il y avait une pôle de bois, donc ça sera parfait pour me faire une arme tueuse d’araignées. J’enfile mes bas qui montent jusqu’aux genoux, mets mes souliers et j’attache mes cheveux. Pourquoi je fais ça, aucune idée mais ça me rassurais ! Et j’entre dans la salle de bain. Je la vois, elle est énorme, probablement la grandeur de ma paume de main. Je fonce sur elle comme une ninja en criant, je l’écrase, la blesse, une patte se détache… j’ouvre l’eau de la douche et je la frappe jusqu’à temps qu’elle disparaisse en morceaux dans les tuyaux. Ce que je ne savais pas à ce moment, c’est qu’en cas de panique, avec une amie qui paniquerait aussi, ça serait moi qui deviendrais la fille forte, celle qui prendrait la situation en charge. Ça m’a énormément donné confiance pour tous mes voyages solos qui suivront… Ma chaise hamac est toujours accrochée dans mon salon et je vois fièrement la marque qu’a laissée cette aventure. Fin

Padang Padang – Bali

Je suis en voyage en solo sur l’ile de Bali en Indonésie. J’ai loué une super belle chambre privée dans un surf camp à Padang Padang et je surf à tous les jours. Une nuit, je remarque une grosse araignée derrière mon moustiquaire, elle est énorme. Je ne sais pas si j’exagère mais elle semble être grosse, même plus grande que ma main… incluant mes doigts ! Je panique, je la prends en photo avec flash pour voir à quoi je dois faire face. Mauvaise idée, très mauvaise idée ! Ne prenez jamais une araignée en photo la nuit, car tout ce que vous allez voir, ce sont ses yeux lumineux qui reçoivent le flash et c’est mille fois plus effrayant ! Je finis par m’endormir en coinçant bien le filet de moustiquaire sous le matelas. Le matin au réveil, je ne la vois pas sur le mur. Elle est sur le dos, en boule, par terre devant le lit. Je prends tout mon courage et avec ma sandale de plage, je décide de la sortir dehors… Mais… elle n’est pas morte, elle bouge les pattes ! Je crie comme une folle et sort de ma chambre en sautillant… Les gars au bord de la piscine partent tous à rire et l’un d’eux vient la prendre dans sa main pour le jeter au loin, dans le gazon… Fin 

West End île de Roatan au Honduras

J’ai loué un bungalow dans la jungle de West End sur l’île de Roatan au Honduras. Je suis à 1 minute de marche de la plage, sérieusement, j’adore mon bungalow. Il y a même une famille d’agoutis, un espèce de gros rongeur timide de l’Amérique Centrale, qui vient tôt le matin, manger les mangues trop mures qui tombent au sol. Le premier matin, je me réveille avec d’étranges piqures sur une de mes jambes. Je vais voir la propriétaire et je lui demande ce que c’est ? Elle me dit que ce sont des morsures d’araignée, car il y a 2 petits trous rapprochés… Je suis horrifiée ! Elle me dit qu’elle ira voir plus tard, mais elle ne verra jamais l’araignée dans mon bungalow. Donc en soirée, je prépare à me coucher et je vois bouger quelque chose derrière la tête de lit fait en treillage de bois… c’est elle … et elle est énorme bien sur ! Je frappe sur la tête de lit, elle sort, j’attrape mes sandales de plages et je la bombarde avec tout ce qui me tombe sous la main. Elle tombe sur le plancher, blessée. Je place l’une de mes sandales sur elle, j’enfile mes souliers de sport et je saute quelques fois, à deux pieds sur ma sandale ! Je suis maintenant certaine qu’elle est morte. J’enlève mes souliers mais les laisse en place sur ma sandale… des fois que… Je vais dormir comme un bébé, fière de mon courage. Fin

TAHITI – POLYNÉSIE FRANCAISE

J’ai loué un magnifique bungalow sur la montagne sur l’île de Tahiti près du village de Teahupoo. Pour moi, la Polynésie Française c’est définitivement le paradis sur terre mais parfois ça peut aussi être cauchemardesque pour une fille qui a peur des bestioles ! Je reviens vers mon bungalow après avoir mangé au restaurant qu’il y a sur place. Je me brosse les dents tranquillement quand tout à coup, un scolopendre de 4 pouces sort du lavabo ! On les surnomme aussi mille-pattes scorpion, ça vous donne une idée de la mauvaise réputation de leur morsure. La panique totale, j’essaie de le noyer en vain… Je finis par l’emprisonner sous des assiettes dans le lavabo et je pars en courant vers les cuisines. Je demande l’aide au cuisinier et il me dit qu’il va venir sauver la princesse lorsque qu’il aura fini son service. Donc en attendant, je prends un autre verre de vin pour calmer mes tremblements. Pour ceux qui ne connaissent pas ça, le scolopendre est un insecte venimeux, pas mortellement mais quand ça mord ça fait très très mal ! La morsure est douloureuse, ça enfle énormément, ça peut aussi causer de la fièvre, des douleurs et des réactions allergiques. Il y en a un peu partout, j’en ai déjà vu à Hawaii, au Costa Rica et un peu partout en Amérique latine et dans les Caraïbes. Après mon 2e verre de vin, le cuisiner, mon chevalier servant vient à mon bungalow armé de ces longs couteaux. Dès qu’il lève les assiettes empilées, la bestiole se met à bouger et essaie même de mordre le couteau pour jeter son venin. Je suis complètement affolée de voir, qu’une fois coupé en plusieurs morceaux, la bête continue à bouger ! Je pense que je vais avoir de la misère à dormir ce soir ! Et je ne remercierais jamais assez mon vaillant cuisiné Tahitien costaud et tatoué ! Fin.

SAN BLAS – PANAMA

Je suis sur une île de San Blas au Panama, une minuscule île où je vis avec une famille autochtone Guna. J’ai une petite hutte en bambou, sans porte, ni fenêtre et ni électricité. Mon hôte me dit que je n’ai pas besoin de mon filet moustiquaire la nuit, car il y a beaucoup de vents et peu de moustiques, sur ce, il a raison. Même que c’est très frisquet la nuit, comparativement aux journées chaudes et humides. Mais, dès ma deuxième nuit, je me réveille car je sens quelque chose sur mon bras et chaque fois que j’allume ma lampe frontale, je ne vois rien. C’est lors de la nuit suivante, que je comprends qu’une grosse coquerelle, comme on dit au Québec, ou une cucaracha si vous préférez, qui vient dormir sur mon bras, car je dégage de la chaleur. Oui, j’ai maintenant un cafard qui passe ses nuits avec moi pour se tenir au chaud ! Je l’ai appelée Georgette. Je ne la voyais jamais de jour et je n’avais pas la force de la tuer non plus. Je me suis fait à l’idée que si je me débarrassais d’elle, une autre viendrait la remplacer et que finalement, elle ne me ferait aucun mal. Fin.

EL ZONTE – EL SALVADOR

Je suis au El Salvador pour 2 semaines, dans un tout petit village de surfeurs à El Zonte. Je loue une chambre au Essencia Nativa à Alex, un Salvadorien très sympathique. L’endroit est génial, il y a une terrasse avec des hamacs, un service de restaurant qui offre au menu la meilleure pizza du coin, une belle piscine et tout ça près de l’océan, des vagues. J’ai une chambre privée et je partage une salle de bain avec la fille qui a sa chambre en face de moi. La nuit, comme d’habitude, je me lève pour aller aux toilettes. Après quelques nuits, Alex me demande si c’est moi qui me lève la nuit pour aller à la toilette. Je lui réponds oui et je demande si ça dérange, car parfois ses amis dorment dans le salon commun qui n’est pas trop loin de ma chambre. Donc je marche dans le noir et j’allume la lumière seulement une fois dans la salle de bain. Il me répond que ça ne dérange vraiment pas mais il me demande si je mets des chaussures dans mes pieds ? Je lui dis que non et même que je n’allume pas les lumières dans ma chambre. C’est alors qu’il me dit qu’il tue des scorpions pratiquement à tous les jours et que justement, il en a tué un devant ma chambre dans la journée! Donc, après ça, j’ai toujours allumé toutes les lumières, dans ma chambre pour vérifier qu’il n’y a pas de scorpions cachés dans mes chaussures avant de les enfiler. Je dois avouer que c’est un peu compliqué pour un simple pipi de nuit… mais vaut mieux ça qu’une mauvaise morsure de scorpion! Fin.

Mon amie MC Globetrotteuse a publié un excellent article collectif avec 10 blogueurs et leurs rencontres avec des bêtes de tous genres, Vous risquez d’être bien surpris ! Cliquez sur ce lien pour le lire.

J’ai plein d’autres anecdotes rigolotes avec des bébites et des bestioles… Ces petites choses qui nous font tellement peur ! Tout ça pour dire, qu’en voyage, il y aura toujours des choses qui nous feront peur et étrangement, parfois, on se surpasse à les affronter… Et ça… ça change tout.

5 commentaires sur “Les bestioles en voyage

  1. Ping : Q&A, je réponds à vos questions – Part.3 | Surfer girl around the world

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :