Maupiti, la petite discrète… mais la plus belle des îles

Maupiti est une des îles Sous-le-Vent dans l’archipel de la Société de la Polynésie française. Elle forme, avec trois atolls, la commune de Maupiti avec seulement une superficie de 13,5km2.

Elle est entourée de son lagon bleu turquoise et de ses motus, des îlots corallien, elle ressemble beaucoup à Bora Bora avant l’arrivée du tourisme et des grands hôtels. C’est l’une des dernières îles de l’archipel de la Société restée encore intacte. Il y a 1 200 habitants et se sont les personnes les plus accueillantes de toute la Polynésie. J’ai réservé un fare sur la plage au Maupiti Résidence et c’est sérieusement le paradis sur terre!

Mon premier collier de fleurs offert et fait à la main par la belle Laï. Il sent tellement bon !

J’ai mon propre bungalow, avec terrasse, salon, cuisine complète, 2 chambres à coucher, une avec lit double et l’autre avec deux lits jumeaux. Nous avons accès au vélo, kayak, chaises longues de plage avec coussin, laveuse, corde à linge, paddle-board et accessoires de plongée.

Snack Chez Mimi, Maupiti. C’est délicieux et vraiment pas cher pour ile!!

Ici c’est la saison des pluies et donc la saison basse du tourisme. Mais je suis tout de même assez chanceuse, il pleut la nuit et parfois il y a de grosses averses de moins de 5min durant la journée! Voici un petit réveil rose-pêche après une nuit de tempête.

À ma première journée, je prend mes repères, me repose, fait du paddle-board et l’épicerie. Je m’installe tout doucement au paradis, il n’y a pas d’autre nom ou qualificatif pour cette île.

Même si un peu court, j’ai eu un super beau séjour! Jusqu’à présent c’est mon île favorite et aussi la plus belle ! Et j’ai probablement vécu la meilleure journée de mon voyage, même si elles le sont toutes! Vue que nous sommes obligé de voyager en avion et qu’il n’y en a pas à tout les jours, ainsi que les bateau navettes entre ici et Bora Bora se font de plus en plus rare, nous devons faire notre itinéraire en conséquence. J’aurais bien aimé passé 4 nuits ici à la place de les faire sur Raiatea.

Deuxième journée, nous sommes partie à l’aube sur un motu pour le four tahitien. Nous avons cuisiné en groupe, moi j’ai fait le dessert, du poi au potiron! C’était délicieux! Au menu le fruit de l’arbre à pain, banane plantain rouge, porc, poulet, fruit de mer ! Tout ça cuit durant plusieurs heures sous la terre avec des roches volcaniques et des feuilles de bananier. Et en bonus du poisson crut au lait de coco.

Après la cuisine, petit déjeuner sur la plage, beignet au chocolat tahitien et pain baguette, confiture d’ananas et de mangue maison avec une magnifique vue sur île de Maupiti et le lagon.

Dans l’avant-midi, je me suis promené sur le motu et j’ai nagé avec les raies! Ici la vue est magnifique, je n’ai jamais vu de bleus aussi beaux de toute ma vie! L’un de nos hôtes, joue du clavier et chante et c’est vraiment comme si nous étions invités à faire la party avec leur famille.

Après plusieurs heures, c’est le temps d’ouvrir le four tahitien et manger ce que nous avons cuisiné. Ici, on mange avec les doigts car c’est meilleur! C’est tellement bon!

Après dîner, c’est le temps des jeux, j’étais seule dans mon équipe du Lancé de la noix de coco. Je suis arrivée en 2e position sur 6 équipes! J’ai bien représenté le Québec! Tout le monde m’encourageait, à moi seule j’ai lancé plus de 60 noix de coco, alors que les équipes étaient formées de 4 à 7 personnes. Mais au final, c’est moi qui ai obtenu le plus de points dans la journée ! J’ai eu 34/60 mais j’ai échoué par 1 noix de coco lors de la finale!

C’est vraiment la meilleure activité que j’ai faite depuis longtemps en voyage, je n’avais pas l’impression de faire une excursion payante. J’avais l’impression que je participais à une grande fête de famille. J’ai discuté avec les femmes qui fabriquaient les couronnes de fleurs, joué dans l’eau avec les enfants, couru après les petits cochons qui je crois… seront sur le menu bientôt… Et tout ça dans ce magnifique paysage à couper le souffle!

Aujourd’hui, j’ai rencontré ma famille polynésienne! Merci infiniment à Phirmin, sa femme, ses garçons, épouses et enfants pour la belle hospitalité. J’ai presque versé une larme en quittant Phirmin qui nous ramenait à notre bungalow via le lagon, lui aussi était ému de me voir quitter l’île demain mais il est heureux pour moi, car je visite plusieurs îles et il m’a dit que la vie serait maintenant douce pour moi.

Aujourd’hui, je suis tombée amoureuse d’une famille, d’une île…

Merci la vie!

Merci Maupiti!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s