Panama City, mes premiers jours au Panama

Première journée, je me réveille naturellement à 3h30am… 4ham je suis déjà dans le taxi en route vers YUL. J’ai fait mon check-in en ligne, j’imprime l’étiquette pour mon bagage en soute, je passe la sécurité avec Nexus, donc moins de 15min après être sortie du taxi, je suis déjà assise au Archibald pour déjeuner. Petit vol vers Toronto.



Une fois à YYZ, après avoir trouver ma porte pour ma connexion vers Panama, il ne me reste que 20 min d’attente. Le vol sera assez turbulents mais je ne sais jamais si ce sont de grosses turbulences. Il y a eu deux périodes assez longues et ça cognait quand même assez fort mais ça ne m’affectait pas tant… Je manquais de main pour tenir mon iPad et mon verre de vin !


Arrivée à Panama City vers 15h15 et sortie de l’aéroport vers 16h. Mon chauffeur privé réserver via l’hôtel m’attend avec mon nom. Je suis maintenant plus prudente dans les grosses villes en Amérique latine, à cause de ma mésaventure au Pérou.


Mon hôtel est le Eurostars Panama City, un 5 étoiles, avec piscine sur le toit et une grande chambre avec une magnifique vue. J’ai pas l’habitude de louer ce genre de chambre mais j’ai eu un super deal sur Orbitz en prenant l’avion et l’hôtel pour 4 nuits. Voir la ville du 27e étage, ça lui donne un air un peu effrayante.

Deuxième journée, j’ai dormi comme un bébé dans mon grand lit de luxe! Hier, deux allemandes à la piscine et elles m’ont conseillé d’aller déjeuner à la boulangerie suisse. Donc, douche, café et déjeuner au Suiza. Je ne sais pas trop quoi faire, donc je lis mon guide et je me dis que je pourrais profiter du bus à 2 étages de touriste et faire le tour et arrêter où je veux. Je dois avouer qu’une fois reposée et une fois sur la rue, la ville me semble beaucoup plus accueillante. Donc, je demande a la réception au lobby, au gars à la boulangerie si c’est dangereux de marcher, tous me répond que non et de ne pas hésiter pour utiliser mon cell et Google map.

Donc après 25 min de marche, je me retrouvés downtown Panama City, au Multicentro pour acheter mon billet de bus 24hrs. Je deal en espagnol, il est 11ham et je réussis à avoir un billet de bus 24hrs qui sera utilisable jusqu’à jeudi 15h ! C’est parfait pour moi, car j’ai justement un tour avec souper déjà booké et le bus pourra me déposer tout près.


Je prend mes repères en bus et je décide de débarquer et visiter les écluses Miraflores sur le Canal du Panama, il y a 3 écluses et celle-ci est la dernière avant d’arriver à l’océan pacifique. Il y a un film pour raconter l’histoire et la construction ainsi pour nous montrer les nouvelles écluses gigantesque inaugurées l’été 2016. Il y a un musée sur 4 étages et un vue imprenables sur les écluses. J’ai demandé si il y aurait un bateau… Mais ils m’ont dit… Oui éventuellement… J’ai attendue un peu mais j’ai décidé après 2hrs de quitter et de remonter dans le bus.


En attendant le bateau qui n’est jamais venu aux écluse, j’ai pu lire un peu mon guide et voir ce que je pourrais faire du reste de ma journée et demain avant mon rdv avec Forteleza Gang Tour. Plan de match, je mange un cornet, ma barre tendre, mes peanuts et j’irais dîner-souper au Café Coco-Cola dans San Felipe. Donc, je ne fais pas les 2 prochains arrêts pour les faire jeudi matin.


Une fois arrivée à Casco Viejo, je tombe amoureuse ! C’est magnifique, c’est un peu comme la Havane. Je n’ai pas beaucoup de temps mais ça me donne une idée de ce que je pourrais faire demain pour toute l’après-midi et la soirée là-bas. Je suis affamée et je vais manger un sandwich au Café Coca-Cola, c’est le plus vieux restaurant de la capital, on dit même qu’Enersto Che Guevara aurait été mangé là-bas . Je suis la seule touriste, il y a que des messieurs qui parlent ensemble devant leur café, ils discutent fort, se chamaillent et rient… Ils sont très gentils et très accueillant. Je dévore mon sandwich mais malheureusement pour moi, pas d’alcool là-bas. Donc, vue que je dois reprendre le dernier départ de bus, il ne me reste plus temps mais j’ai envie d’une bière. Je me rend donc au premier bar micro-brasserie que j’ai vue en sortant du bus, j’avais spotté la place car c’était plein de surfeurs. La bière était super bonne et froide !! Je l’ai pas encore dit, mais il fait super chaud !!

Après le tour de bus, une petite marche de 25 min pour retourner à l’hôtel, me baigner seule à la piscine sur le toit et après relaxer en buvant des bières en canettes et en écrivant mon blog dans ma super chambre de luxe.


Troisième journée, je reprend le bus à 2 étages et cette fois je vais arrêter au Biomuseo. Le Biomuseo ou musée de la Biodiversité a été dessiné par Frank Gehry, l’architecte canadien mondialement connu (musée Guggenheim de Bilbao notamment) dont la femme est panaméenne. Il a aussi fait le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles que j’ai eu la chance de voir. C’est sa première oeuvre en Amérique latine. Pas moins de dix ans de conception, démarches administratives et travaux. Le musée est dessiné pour raconter l’histoire de l’isthme, comment il a surgit pour unir deux continents et séparer en deux un océan, et le bouleversement qu’il provoqua sur la biodiversité planétaire. L’édifice d’acier, connu sous le nom de Puente de Vida à la silhouette irrégulière et aux couleurs vives, est entouré d’un jardin botanique. Visible de loin, il compte 8 salles d’expositions permanentes dessinées par Bruce Mau, dédiées à la création géologique du Panama et à l’histoire du pays.


Après, je vais visiter les 3 îles qui se trouvent dans la baie de Panama et je m’arrête dîner au Alberto’s Café sur la Isla Flamenco. Je reprend le bus de touriste pour la dernière fois. Je veux finir de visiter Casco Viejo.


Ici, il fait 32 degrés et chaque fois que je m’achète une slush sur la rue pour me rafraîchir, un enfant me la demande : « Dame! Dame porfa! » Ça m’a coûté 7 slush en 1 heure!

Mercado de Mariscos and Pescados de Panamá. Le marché de poissons et de fruits de mer frais! Je vous conseille fortement de vous garder une petite faim pour manger une ceviche !! Yummi !!


Le café Geisha Premium est le plus coûteux café dans le monde et peut se vendre jusqu’à 170 $USD la livre. Le Panama est l’un des principaux producteurs de ce café mélange particulier et j’ai décidé de l’essayer pendant que j’étais ici. C’est 9 $USD pour une tasse au Bajareque Coffee House dans le Casco Viejo.


Happy Hour au Pedro Mandinga. Ils sont la première distillerie de rhum artisanale au Panama. Leur marque rend hommage à Pedro Mandinga, un chef panaméen, fort, charismatique et amical. Leur rhums sont distillés à partir de raspadura, qui est cuit à partir du jus de canne récoltée à la main, cultivé dans une ferme familiale à Chiriquí. C’est délicieux et fort !! Me encantada mucho !!


17h arrive et c’est le temps de Fortaleza Tour, le gang tour à San Felipe. Je visite le quartier chaud de San Felipe. Aujourd’hui les gangs de rue ont quitté, depuis seulement 10 ans. On voit encore les trous de balles et les noms des gens qui sont morts sur les mur des rues. J’ai même eu un bonus de voir quelqu’un fumer du crack… disons que mon guide à fait comme si il n’y avait rien… mais quand il a croisé mon regard… il a vue que j’avais compris. J’ai vue de la pauvreté, oui … mais surtout j’ai vue des enfants heureux qui jouaient au ping pong, des familles qui mangeaient ensemble, des enfants qui couraient dans la rue… La vie n’est pas parfaite, pour personne. Et si un enfant sourit, joue et mange, je me dis que ça ne va pas si mal…


Après je suis épuisée. Je retourne en taxi à l’hôtel. Sérieusement, le taxi était tellement déglingué que j’ai pensé mourir mais pour 3$ faut pas se plaindre. Je vais aller me rafraîchir et sortir souper pas loin de l’hôtel. Et finir d’écouter The OA sur mon iPad ! Je suis complètement accro et je veux finir la série avant de partir à San Blas. Et ici à l’hôtel j’ai la télé câblée mais écouter « Transformer » en espagnol, ça me tente plus ou moins.
Quatrième journée, je feel un peu nauséeuse ce matin. Probablement la fatigue et la chaleur. J’ai vue un foodtruck à 2 coins de rue de mon hotel, donc je vais aller y déjeuner pour après prendre un taxi, encore pour 3$ la course jusqu’à Casco Viejo.


Une fois débarquer à Casco Viejo, je décide de visiter le mini Chinatown et faire toute l’Avenida Central jusqu’à San Miguel à pied. Je suis la seule touriste ou presque. Quand tu es une femme, blanche aux yeux bleus et avec des tattoos… disons que je ne passe pas inaperçue. Par contre, je me sens bien et pas du tout effrayé de me promener seule parmi ces marchands entassées dans les ruelles. Ils sont tout gentils, ils me saluent, me sourient et me disent que j’ai des beaux yeux.


Une fois arrivé au bout, je suis dans un quartier plus pauvre et disons le plus odorant, San Miguel. Je demande mon chemin à un policier. Il m’escorte jusqu’au boulevard et m’indique où se trouve le Mercado Artesianas 5 de Mayo. Je fais le tour du marché d’artisanat mais rien ne m’intéresse. Je préfère garder mon argent pour acheter directement au Guna quand je serais à San Blas. Une fois à l’extérieur du mercado, je cherche la station de métro sur mon cell. Plusieurs personnes me font signe de cacher mon cellulaire.


Donc je demande à deux charmantes dames où je peux acheter mon billet de métro. Elles me disent qu’elles vont aussi s’acheter un billet et de me mettre en ligne avec elles. Encore une fois, je suis la seule touriste. Je demande aux dames de me cacher car je veux vérifier mon chemin sur mon iPhone. Une fois ma carte et mon billet de métro acheter, je me dirige à l’intérieur. Je suis très surprise! C’est très propre et leur train ressemble à nos futurs trains de métro Azur et ils sont climatisés! Je descend 4 stations plus loin, à 1 coin de rue de mon hôtel.


Je suis libre toute l’après midi et j’en profite pour me reposer à la piscine, faire mon bagage et des provisions pour San Blas. Je dois me lever à 4h30am car mon chauffeur vient me chercher demain à 5h15am. Vue que je dépense moins aujourd’hui, j’ai rdv à 16h30 au spa de l’hôtel pour un massage de relaxation complet!


J’ai adoré Panama City. J’ai tout vue ce que je voulais durant ces 4 jours. C’est une grande ville et même si elle semble effrayante … elle est tout le contraire. C’est très sécuritaire et très accueillant. Il n’y a pas beaucoup de traverse piétonnière en ville, donc faut avoir des couilles pour traverser un boulevard de 3 à 4 voies mais une fois sur 2, un panaméen me dit, suit moi. Ici, les voitures s’arrêtent mais c’est quand même impressionnant ! Je dois avouer que je ne suis pas venue au Panama pour visiter une ville ! J’ai bien hâte de poursuivre mon chemin et mes aventures à San Blas et Bocas del Toro.


Aloha Panama City

Publicités

2 réflexions sur “Panama City, mes premiers jours au Panama

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s