La parfaite vague

Je suis à Hawaii depuis 2 jours. Pour être plus précise, je suis sur Oahu et j’habite à Waikiki pour 22 jours. Mon premier surftrip depuis 18 mois. J’ai abandonné mon blog-voyage un peu désuet pour ouvrir une page perso sur Facebook « Surfer girl around the world ». C’est là que tout à commencé…

Je me suis dit, qu’avec toutes les aventures et aussi… mésaventures qui m’arrivent en voyage, j’aurais bien des choses à dire et des conseils à donner. Je suis une femme, je voyage seule pratiquement tout le temps. Je me tiens loin des ressorts tout inclus et je ne dors jamais en dortoir!

Je suis une passionnée de surf depuis longtemps et je le pratique depuis 2008 seulement. J’ai surfé au Costa Rica plusieurs fois, au Nicaragua, au El Salvador, au Panama, au Pérou, en Équateur, en Colombie, en Californie, à Bali, sur les plages de la Côte Est américaine et surtout plusieurs fois à Hawaii… J’y reviens depuis ma première fois, à chaque année depuis 2010. Je suis une longboard girl, c’est pourquoi que je m’établie toujours à Waikiki et que je suis en amour avec Hawaii.

Je suis donc assise au Lulu’s au coucher du soleil avec mon iPad. Le Lulu’s est un incontournable à Waikiki, c’est la Cage aux Sports pour surfeurs. Mais en mieux… et je me demande de quoi je vais parler en premier. Bon, me présenter c’est fait… Et tout à coup ça me saute au visage… Les vagues!!!

Ça fait 2 jours que je suis ici, ma planche est toujours dans son sac de transport, les petits ailerons et le tournevis traînent sur ma table. Il n’y a pas de vagues… Pas partout, bien-sûr qu’au North Shore, il y a d’immenses vagues, même que je regarde présentement en direct sur les tv le Volcom Pipe Pro 2015. Mais moi, je suis une longboard girl, la semaine passée, il y a eu un gros swell ici à Waikiki, des vagues overhead, de 6 pieds allant parfois jusqu’à 10 pieds sur Queens, Pops et Canoes, des surf spots très prisés ici à Waikiki. Je me disais qu’à mon arrivée, elles seraient juste parfaites, tsé la vague moyennement grosse, forte mais qui casse parfaitement… La parfaite vague…

Jour 1, j’étais jetlag mais je sais qu’une fois à l’eau, j’oublie ma fatigue. Je pars faire une marche de reconnaissance. J’habite à deux coins de rues des surf spots. Rien, c’est flat, il y a quelques écoles de surf et des japonais debout sur leur funboard de 12-13 pieds de long et ils se jettent tous sur la première vague apparente. Désolation. Journée de congé, je vis mon jetlag.

Jour 2, journée grise, bon… surfer sous la pluie, ce n’est pas désagréable au contraire, les touristes se sauvent et nous avons les vagues à nous. Et voilà, je parle comme si j’étais une locale… mais ici, même si je viens qu’une fois par année et que je passe chaque fois en moyenne 2 semaines à 2 mois ici, les locaux me reconnaissaient sur les vagues. J’ai fait ma place. Mais non… pluie, vent, je n’ai jamais vue les conditions de surf aussi mauvaises. Ça ressemble à la rue Notre-Dame à Montréal au printemps en plein dégel! Donc j’irais là où il y a du soleil et pas de vague, faire le Pillboxes Trail à Lanikai.

Tout ça pour dire, que si tu prévois un surftrip, la chose la plus imprévisible ce sont les vagues, la swell, les conditions de surf… Tu peux partir 1 semaine et avoir les meilleures sessions de surf à chaque jour ou jamais surfer et boire de la bière tout en racontant tes pire wipe-out aux autres surfeurs qui comme toi, attendent la vague… Nous avons tous la même quête, faire la vague parfaite et une fois faite, nous en voulons une autre et une autre…

Avez-vous le souvenir d’un vague parfaite ? Celle que vous voulez surpasser ?

Moi, oui, 4 décembre 2012, Waikiki, surf spot Old Mans en face du Diamond Head, il y a un Kona swell de Big Island qui arrive sur Oahu. Il n’y a aucun touriste ou école de surf dans l’eau, seulement les surfeurs d’expériences. Je suis la seule avec un instructeur, les vagues sont grosses et fortes pour l’expérience que j’ai à l’époque, donc mes amis à la Surf Shop me conseille d’y aller avec un instructeur. J’ai fait ma première vague overhead ! Une vague de 8 pieds et un requin bulldog passa sous la vague au même moment… J’ai eu la peur de ma vie et j’avais le sourire fendu jusqu’aux oreilles… C’est elle… J’étais heureuse comme je ne l’avais jamais été… C’était elle… Ma parfaite vague…

Aloha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :