Survivor & St-Patrick

Première journée de surf au Nica. Nous sommes plusieurs surfeurs assis dans un gros camion en route vers Playa Hermosa.
Codo mon instructeur est très sympathique. Playa Hermosa est une très grande plage presque déserte, il y a que des surfeurs et un petit bar-restaurant.
Ils construisent en ce moment un beau gros surf camp 🙂
Playa Hermosa à 7 points breaks et des vagues gauches et droites. Je les regarde toutes… elles semblent tous immenses.
Je suis assise sur un banc à l’ombre et Codo me dit: je vais manger, choisit ta vague !?
Fuck ! J’ai des papillons dans le ventre, j’ai envie de vomir, j’ai peur… Tout ce que je veux entendre c’est mon ami Javi me dire : Hey Gene !
Mais non, je dois faire confiance à ce gars que je ne connais pas, habillé avec des couleurs reagge et des cheveux bouclé blondit par le soleil…
Il me regarde et part à rire… Tu as peur ? OUI !
Nous allons dans l’eau, me ventre se calme, je presque plus cale une fois dans l’eau…
J’ai pour la première fois une planche de moins de 10’00 », un soft board de 8’4 ».
Il a ici que des séries de vagues, çca me rappelle mes derniers jours à Mancora. C’est à ce moment que Codo voit la panique dans mes yeux et il me dit…
Personne n’est jamais mort en fesant du surf au Nicaragua, encore moins dans des vagues de 2’00 » et 4’00 ». Il décide alors de me montrer à affronter les séries.
Par chance ici, les vagues n’arrivent pas toutes les 5 secondes mais plutôt toutes les 20 seccondes. Donc, je suis à côté de ma planche et j’affronte les séries, une après l’autre. En restant le plus calme possible, même si la vague arrive rapidement, je dois rester calme et prendre mon temps, plonger à la dernière minute. Nous fesons plusieurs séries comme çca, il me dit quand je ne verrais plus la panique dans tes yeux, nous allons surfer. Je ne sais pas combien de temps ça pris… mais j’y suis arrivée. Maintenant, me tenir debout sur une petite planche, ça c’est une autre affaire…
Codo décide que je vais apprendre à me lever sur ma petite planche sur la puma de la vague. ( la partie blanche, une fois la vague cassée) et sur les petites vagues près de la plage.
J’y arrive quelques fois, je dois m’habituer et ne pas oublier de mettre mes mains sur la planche près de ma poitrine et pas sur les côtés… car je perd l’équilibre et j’arrive pas à me lever. Mais bon, je me suis levé plusieurs fois, je suis tombé plusieurs fois et rapidement. Mais j’ai quand même réussi à faire 2 bonnes et longues vagues. Mais après ma dernière vague j’étais épuisée. Nous sommes sorti de l’eau, pour se rendre compte qu’il était temps de partir et que j’avais passé plus de 3 heures dans l’eau!
Je n’ai pas de photos en ce moment mais je vais en prendre c’est certain. Je voulais être certaine que mes choses seraient en sécurité là-bas. La plage est magnifique. Nous voyons même les montagnes du Costa Rica au loin 🙂
Aujourd’hui, je suis très très fatiguée… mais j’irais surfer et j’aurais du plaisir ! Car la vie est meilleur quand on surf avec plaisir 🙂
852862-2 852865-2 852867-2 852868-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s