En route vers la Vallée de Colca

En route vers la Vallée du Colca, premier arrêt, observer les vicuñas ( vigognes ). C’est un mammifère sud amércain qui vit sur les hauts plateaux de la cordilière des Andes. La laine de sa toison particulièrement fine est utilisée pour fabriquer des vêtements de luxe. Il n’y a aucune exploitation, donc les braconniers venaient souvent tuer le pauvre animal sauvage du Pérou. Il y a quelques années, il était en voie de disparution. Les péruviens qui vivent dans cette région, réussisent à les attrapper et à les raser une fois par année, pour s’assurer qu’ils n’intéressent plus personne et ça fonctionne !!! Le vicuñas est sauvé grâce au beau travail des paysans.
Il y a toujours des vendeurs et artisants à chaque mirador, ici une maman avec son garçon et sa fille, la petite n’était pas contente car nous voulions prendre en photo sa chèvre, ici au Pérou, la chèvre, c’est comme le chien ou le chat pour nous. Ils sont en laisse et vivent dans la maison :-)))
Je vous laisse des photos, vous pouvez voir derrière eux, le volcan Misty d’Arequipa.

830719-2 830720-2 830721-2 830725-2 830726-2

 

Deuxièment arrêt, un peu plus haut dans les Andes, nous croisons un troupeaux de Llamas ( Lamas ) et d’Alpacas ( Alpagas). La différence entre eux est difficile à faire car ils peuvent s’accoupler ensemble et contrairement au cheval et l’âne qui font la mule et qui n’est pas fertile. Le mélange des 2 mammifères des Andes font des animaux fertiles car ils ont le même nombre de chromosones. C’est la qualité de la laine qui change. Le lamas est plus grand et son visage s’approche de celui du chameau, l’alpaga est plus petit et son visage est plus plat et tout plein de poils.
Je me suis acheté un poncho d’alpaga d’une paysanne ( photo )
En passant, j’ai mangé de l’alpaga aujourd’hui, une viande très nutritive et sans gras. Je vous dirais que ça ressemble à du porc trop cuit :-)))
Voici quelques photos et des 2 charmants jeunes garçons qui sont venus nous demandé des bonbons :-))) ( photo )

830734-2 830737-2 830742-2 830748-2 830750-2

J’ai fait un Apachita ( offrande sous forme de totem de roches ) à Pachamama ( Mère Nature ) à 4 900m d’altitude. Après avoir mâché plutôt de la feuille de coca acheté au dépanneur ( la feuille de coca est légale comme plante médicinale au Pérou et en Bolivie ), je suis prête à affronter la montagne. Si vous demander ce que ça fait de mâcher de la feuille de coca, c’est comme ce gargariser la bouche avec de l’Oralgel et ça donne un bust d’énergie. Nous sortons de l’autobus, lentement, un par un, Yrene nous met de l’alcool vert très fort dans les main, on frotte et respire 3 grands coups pour nous aider à respirer. Wow… c’est fascinant, l’effet de manque d’air, nous choissisons notre endroit pour notre Apachita, moi je choisi une pierre ronde de mousse verte et je fais mon offrande et en échange Pachamama réalisera mon voeux. Nous restons 15-20min pour se faire attrapper par une tempête de grèle… Je vous le jure que nous étions tous tranquille dans le petit bus en allant vers Chivay, Colca.

830754-2 830755-2 830757-2 830758-2 830762-2

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s